« POUR UNE MEILLEURE AUTONOMISATION ÉCONOMIQUE DES FEMMES D’OUED LAABID TAKELSA »

 

Contexte et justification

En Tunisie, plus de 500 000 femmes issues des zones rurales sont actives tout le long de la chaîne de valeur agricole : du travail aux champs et la conduite du bétail à la transformation et la conservation des produits pour l’autoconsommation ou le marché. Et bien qu’elles jouent un rôle stratégique dans le développement socio-économique des milieux ruraux, leur travail n’est ni comptabilisé ni pris en compte dans la production de la richesse nationale parce qu’il demeure invisible, non rémunéré et associé au travail domestique informel et contributif à l’entreprise familiale. De plus, ce rôle très important dans les milieux ruraux n’est toujours pas associé à des conditions de travail décent et à une autonomisation économique.

Les femmes des zones rurales sont aussi très impliquées dans le secteur des plantes aromatiques et médicinales et possèdent un nombre important de connaissances indigènes et un grand savoir-faire pratique acquis au cours de leur vie en ce qui concerne ces plantes qui poussent dans leur environnement naturel et qui, en tant que ressources locales offrent de véritables atouts au développement des économies rurales.

Objectif général:

Le projet vise l’amélioration des conditions socio-économiques des femmes rurales de Oued Laabid en développant leurs compétences de leadership et d’organisation et leur savoir-faire en matière d’exploitation des plantes aromatiques et médicinales pour le lancement d’activités génératrices de revenus durables.

Le présent projet vise, en second lieu, à soutenir et accompagner les GDAs d’Oued Laadid, Takelsa et Ennchaa dans le lancement de leurs activités de production, les structurer et les organiser pour garantir une production de quantités de produits constantes, de qualité, propre, pouvant être commercialisés à l’échelle internationale.

Objectifs spécifiques :

Le projet vise particulièrement à contribuer à l’amélioration de l’autonomisation économique des femmes d’Oued Laabid, notamment  à travers l’atteinte des deux objectifs suivants :

  • Renforcement des capacités d’une cinquantaine de femmes bénéficiaires des formations dans le cadre du projet dans la gestion des GDA, production de produits répondant aux normes internationales d’hygiène et de qualité
  • Labellisation du produit « PAMs Cap Bon – Takelsa, Oued Laabid, Ennchaa ».
  • Mise en place d’Outils de commercialisation : page facebook, site web, boutique permanente

Bénéficiaires finaux du projet 

Une cinquantaines de femmes dans la tranche d’âge entre 25 et 55 ans, sont bénéficiaires des formations dans le cadre du projet « Pour une meilleure autonomisation économique des femmes d’Oued Laabid Takelsa » à travers le projet » travail décent des femmes »  financé par le Ministère des Affaires Etrangères de Finlande .

Une attention particulière a été accordée aux jeunes femmes diplômées de l’enseignement supérieur en situation de chômage dans la région et qui seront bénéficiaires des crédits nécessaires au financement des équipements nécessaires au lancement des activités des GDAs par le Ministère de la femme, de la famille et de l’Enfance et encouragée à être les garantes et les gestionnaires des GDAs vue leur niveau d’enseignement les rendant aptes à la bonne coordination des adhérentes des trois GDAs ( Ennchaa, Oued Laabid, Takelsa).